05 mars 2018

GAZ-66 civilisé - peinture & vieillissement


Suite d'ici et
Au bout de presque six ans de séchage de l'apprêt, je me suis dit qu'il était temps de passer à la phase peinture et patine de mon projet GAZ-66.
Sur base de teintes acryliques Tamiya et Prince August, j'ai alterné divers jus d'huiles Rembrandt plus ou moins dilués au white-spirit. J'ai également employé des fluides AK "Worn effect" et "Heavy chipping", notamment sur les réservoirs de carburant, ainsi que du produit à craqueler Green Stuff World sur le toit.
Par ailleurs, j'ai testé sur la benne le décapage "façon Karsher" à l'aérographe chargé à l'alcool à bruler, avec des résultats que je trouve intéressants : il faut préalablement étendre et bien laisser sécher plusieurs couches successives de couleurs différentes qui s'atténueront ou s'effaceront par zones selon la pression appliquée.
Enfin, des effets métallisés ont été apportés sur les arêtes à l'aide d'une mine de graphite.
Il faudra ajouter encore quelques détails et apporter des retouches avant de salir l'engin selon le théâtre d'opérations où il sera déployé... et qui reste à choisir.






Bonjour chez vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...