28 février 2011

De toutes les couleurs




J'ai profité de la séance de photo du Kondō d'Hōryū-ji pour tester différents fonds de couleur, dans des conditions d'éclairage identiques, ce qui m'a permis de vérifier que la teinte choisie influe sensiblement sur le rendu de l'objet photographié, rehaussant certains tons et affadissant d'autres, les capteurs des appareils numériques peinant en général à équilibrer le tout.

Mais cette difficulté peut être tournée à son avantage, selon l'effet global recherché, la couleur dominante pouvant "refroidir" ou au contraire "réchauffer" l'image. En général, je privilégie le noir qui permet au sujet principal de mieux capter la lumière et se révèle d'après moi le plus "neutre", bien qu'ayant tendance à saturer les tons clairs, par contraste.

L'échantillonnage ci-dessous sera plus parlant qu'un long texte, d'autant que je ne me sens pas vraiment qualifié pour faire un exposé sur la problématique de la balance des blancs appliquée au maquettisme.

Comme les autres techniques, la maitrise de tous ces paramètres doit s'acquérir, et je mesure qu'il me reste beaucoup à apprendre en matière de prise de vue, ainsi que de traitement informatique des images.

Chouette !







Bonjour chez vous !

2 commentaires:

  1. Le fond "couleur du soleil" (levant ?) me semble parfaitement adapté à ce beau temple

    RépondreSupprimer
  2. Pâlichon, le soleil...
    J'aurais dit "sable" (chacun ses références).
    En tout cas, une teinte assez neutre qui respecte à peu près les couleurs du temple.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...